2015.12_b.grimalt_stimultania_ep1.1
Repérages, 16 novembre 2015 © Benoît Grimalt

Lundi 16 novembre 2015, 1er jour d’atelier

Le projet de départ (des cartes postales de la ville de Givors) est perturbé.
Suite aux attentats récents, toute sortie scolaire est interdite. La visite de Givors est donc impossible.
Nous devons improviser, là tout de suite, trouver un nouveau sujet. Mais nous restons sur les cartes postales puisque c’était l’idée de départ. On peut, de toute manière, réaliser des cartes postales de tout. Donc des cartes postales du lycée.

Les élèves sont un peu déçus de travailler dans un lieu qu’ils ont vu et revu.
Voir et revoir le lycée. Il s’agira de ça, de re-voir le lycée, de revisiter le lycée. D’en faire un terrain de jeu. Je vais tenter de leur montrer que l’on peut s’amuser partout. Que l’on peut s’amuser en photographiant.

Le rythme n’est pas encore trouvé. On visite le lycée: machine à café, cdi, foyer, secrétariat, bureau du proviseur, salle des profs, minute de silence, cantine, récréation, deuxième récréation…

Il y a Julien , il y a Kevin, il y a Ambre, Martin, Melvyn… mais j’ai peur de ne pas pouvoir retenir le prénom de chaque élève pour demain.

Benoît Grimalt.