2016_©M.Joya_Stimultania_ep2.1
© Muriel Joya

Lundi 14 et mardi 15 mars,

« Poème 1

OBJETS

Dans cette chambre que j’habite

J’assemble tous les paysages

J’entre au bois diamant

Le ciel est un aveu.

Paul Éluard, Les mains libres

Après avoir mené une première analyse autour des poèmes attribués à chacun, nous commençons à chercher ce qu’on peut en raconter à travers nos futures images et comment va-t-on mettre en scène le texte dans l’espace des photographies ?

Chacun avance à son rythme, certains fourmillent d’idées !

Dans un premier temps ils évoquent librement leurs envies, mais pour certains il faudrait les studios d’Hollywood pour y arriver : des ciels d’orages avec un nuage comme-ci et un autre comme-ça et un rayon de lumière qui passe ici, pouvoir maîtriser le vent, avoir des navires de guerre chinois anciens, un avion qui écrit une phrase dans le ciel avec de la fumée… Je les laisse imaginer, on trouvera plus tard un truc pour chaque idée.

Nous sortons ensuite faire du repérage dans la cour pour chercher de la matière visuelle. Nous avons peu de choses sous la main : papier machine, craie, ciseau, colle et ce qui nous environne, bâtiment, arbres, sol, mobilier urbain. Il faudra donc être créatif. Je leur demande de faire quelques images prises avec leurs téléphones qui serviront de maquettes : premiers essais avec les moyens du bord, découvertes d’espaces propices… Ça commence à prendre forme. »

Muriel Joya

20 heures d’intervention de mars à mai 2016 auprès de 34 secondes générales du lycée Aragon à Givors. Enseignante porteuse du projet : Sophie Lefebvre
Dans le cadre du dispositif Eurêka soutenu par la région Rhône-Alpes.

 

2016_©M.Joya_Stimultania_ep2.2
Repérages © Muriel Joya
2016_©M.Joya_Stimultania_ep2.3
Repérages © Muriel Joya