2016_J.Gallix_stimultania_ep2.1
Révolte © Joseph Gallix

Mardi 10 mai,

« Au vu de leurs sujets de révoltes personnels je veux essayer de les laisser aller à faire des banderoles avec des slogans de leur choix. C’était bien tenté…

2016_J.Gallix_stimultania_ep2.3

Ils me donnent l’impression d’une jeunesse scotchée sur le poste de télévision, gobant les infos de TF1 et nous renvoyant toutes les peurs que ces médias véhiculent. Demain on va éclater une télé à la masse, c’est aussi ça les plaisirs de la MFR. Ici la spécialité c’est l’aménagement paysager alors on a plein de matériaux, d’outils et d’espace pour s’éclater.

Dans nos tentatives de créer des slogans je constate qu’ils ont du mal avec cet exercice de poésie militante et que leurs esprits vont beaucoup plus vite vers de l’image.

2016_J.Gallix_stimultania_ep2.2

La directrice m’a dit qu’elle n’est plus surprise à la vue des barricades… Ça m’inquiète il va falloir que l’on ré-hausse le niveau.

Avant de finir la journée on commence à construire des cabanes, on rentre vraiment dans la thématique d’occupation.

Dans l’établissement une affiche incite les élèves à ne pas taguer sous prétexte que nous ne sommes pas tous des artistes… »

Joseph Gallix

20 heures d’intervention auprès de 20 CAPA à la Maison Familiale Rurale de Tartaras, en mai 2016

Enseignante porteuse du projet : Nathalie Klein

Dans le cadre du dispositif Eurêka soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

2016_J.Gallix_stimultania_ep2.4