Rozenn Quéré et Benoît Pelé • Maison d’arrêt • épisode 5

© Rozenn Quéré et Benoît Pelé avec 16 adultes en maison d'arrêt
Photo de Momo prise par son co-détenu dit JR © Rozenn Quéré et Benoît Pelé avec 16 adultes en maison d’arrêt

 

Jeudi 25 août 2016, jour 5

« Momo. Il a fui l’atelier photo jusqu’ici, et seulement participé au son.  J’insiste pour qu’il vienne dans ma salle, il insiste pour ne pas être photographié sous le motif qu’il est noir et qu’on ne le verra pas sur la photo.
Tous les autres, ou presque, ont trouvé une idée qui leur ressemble, qui parle d’eux, de ce qu’ils ont en tête. On cherche ensemble, avec Nabil, Titi, Franklin, et JR, qu’est ce qui, pour lui, pourrait faire l’affaire. Il passe derrière l’écran, joue un peu avec les ballons du prof de gym qui passait par là (incarnant au passage, à son insu, un personnage qui vient de retrouver sa tête). Au bout d’un moment, les plaisanteries habituelles sur les femmes, le sexe et les joints ayant été écumées, il décide qu’il veut une photo de lui « réfléchissant à l’avenir ».
Ma première réaction est de lui dire que la réflexion, ce n’est pas très photogénique, surtout en ombre chinoise. Peu importe, il veut faire une photo où il réfléchit. À l’avenir. Ses camarades n’arrivent pas à le prendre en photo, ça ne marche pas. Je lui fais d’autres propositions mais il ne veut rien entendre. Les autres lui crient dessus en lui disant de m’écouter. Il les insulte avec tendresse et continue à essayer de trouver la pose parfaite. Il n’a qu’une idée en tête : il réfléchit à l’avenir, voilà. ça l’énerve qu’on n’arrive pas à saisir dans sa silhouette l’intensité de sa réflexion. Il essaie de se rappeler comment font les statues grecques. Ça ne vient pas.
Il doit s’en aller pour un parloir. Il faudra que nous reprenions cette séance photo demain. Demain, il n’est pas là. Bon. Lundi, alors.
En tout cas, il voudra que j’ajoute une hirondelle.
– Ah, pourquoi une hirondelle ?
– Une hirondelle. Ne me demande pas. Et le soleil. Tu écriras sur le côté : « Le soleil brille pour tout le monde. »

Rozenn Quéré et Benoît Pelé

Avec 16 personnes incarcérées

54 heures de création photo et 54 heures de création sonore, en maison d’arrêt, en août 2016

Dans le cadre du dispositif Culture et prison, soutenu par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la région  Auvergne-Rhône-Alpes et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *