Rozenn Quéré et Benoît Pelé • Maison d’arrêt • épisode 6

© Rozenn Quéré et Benoît Pelé avec 16 adultes en maison d'arrêt
© Rozenn Quéré et Benoît Pelé avec 16 adultes en maison d’arrêt

Vendredi 26 août 2016, jour 6

« Mohamed (un autre Mohamed. Ils sont trois).
Je lui demande depuis plusieurs jours ce qui lui trotte dans la tête, à chaque fois il me répond, rien. J’ai rien à dire. A chaque fois, je lui réponds « – Vous avez tous quelque chose à dire.
– Non, non. J’ai rien à dire.
– Je ne te crois pas ! Demain, peut-être, tu me diras ce qui te trotte dans la tête. »
Nous en sommes au troisième demain. On revient sur les photos de Mohamed. Il y en a une qui lui fait penser à une reprise de volée au foot. Soit. On garde cette photo pour le livret. Et pour le reste ? Regardons cette photo de toi où tu as le pied levé. Est-ce qu’on peut imaginer par exemple quelque chose que j’incrusterai sous ton pied ?
« – Non, je vois pas.
– Est-ce qu’il y a quelque chose que tu aurais envie d’écrabouiller ? En d’autres termes, qu’est-ce qui te fait fondamentalement chier ?
– La prison. La manière dont on nous traite en prison.
– Ok.
– Tu peux mettre une prison miniature sous mon pied ?
– Oui je peux.
– Alors tu mets une prison miniature.
– Bien. Maintenant il faut qu’on trouve le titre de cette photo. »
J’invite le reste du groupe à l’aider à chercher un titre. Après quelques minutes de brainstorming collectif, Philippe suggère, pour la photo de Mohamed, le titre « UN PETIT PAS POUR L’HOMME, … »

Rozenn Quéré et Benoît Pelé

Avec 16 personnes incarcérées

54 heures de création photo et 54 heures de création sonore, en maison d’arrêt, en août 2016

Dans le cadre du dispositif Culture et prison, soutenu par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la région  Auvergne-Rhône-Alpes et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *