#Stage • David Betzinger • Strasbourg

Stage " Concevoir une série " avec David Betzinger
Stage ” Concevoir une série ” avec David Betzinger

 

Du 13.10.15 au 14.06.16. à Stimultania

 

D’octobre 2015 à juin 2016, David Betzinger, photographe, accueille à Stimultania les participants de son stage « Concevoir une série ».

Les premières séances ont permis de mieux faire connaissance avec l’intervenant. Chaque participant a dévoilé son outil de travail : l’appareil photo. Certains sont venus avec de petits appareils qui permettent une prise de vue simple et rapide. Tandis que d’autres préfèrent de plus grands appareils. Question de goût.

Au fil du temps, les participants se sont familiarisés avec l’équipe et ont dévoilé sans contrainte leur projet photographique. David Betzinger a apporté en complément quelques indications sur les multiples fonctionnalités d’un appareil photo pour permettre à tout un chacun d’être plus à l’aise avec leur outil. Quelques semaines plus tard, certaines personnes se sont déjà engagées dans un projet, souvent ambitieux. Le désir de créer un réel objet artistique ne manque pas. Entre volonté de réaliser un livre et d’exposer leurs travaux, les participants s’engagent activement dans ce stage.

Lors des séances de présentation, certaines œuvres sont déjà presque abouties et les images sont sensiblement humaines. Prise de vue, choix des images, rédaction de textes et mise en page à la manière d’un livret, l’intitulé « Concevoir une série » prend tout son sens.

« L’intérêt de se voir pendant ces séances, est de pouvoir construire une série, un projet photographique » – David Betzinger.

Des questions ont été soulevées, notamment sur le droit à l’image et l’élaboration d’une relation avec le modèle. Des questions, qui parfois, peuvent bloquer les photographes dans leurs démarches artistiques. À qui doit-t-on présenter son projet lorsque celui-ci se réalise dans un lieu public ? Le modèle ou le propriétaire du lieu ? Comment doit-on présenter son projet au modèle ? Pour ne pas irriter ce dernier au sujet du droit à l’image, quelques ruses sont permises : prendre des portraits de dos.

De nombreuses discussions autour de la table permettent aux participants d’avoir des réponses à leurs questionnements. Cet échange est plus qu’important pour avancer dans son travail d’artiste. Quel est le ressenti des regardeurs face à une image ? Est-ce que le recadrage d’une photographie change son propos ? À chaque fin de séance, les participants repartent avec de nouvelles idées pour magnifier, soigner, perfectionner leur série.

 

« Concevoir une série » du 13.10.15 au 14.06.16.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *