Marion Pedenon • Lycée • Tarare

2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.1
Présentation du livret, le jour de la restitution © Stimultania

Du mardi 5 avril au vendredi 8 avril 2016,

« JE ME SOUVIENS…

Arpenter des petits bouts de territoires, scruter, oberserver, rencontrer et se rappeler…
Se souvenir de ces petites tranches de vie juste là, à coté. Une rivière, une église, un parc, un bord de routes, des lieux parfois remplis d’émotions. Retrouver les passages, redécouvrir les chemins entrepris afin d’en composer une trace. Chaque page est une recherche dans sa mémoire, une fouille dans sa propre histoire.

 

Après une présentation de mon travail photographique, le groupe de 20 élèves s’est présenté.
Nous avons échangé autour de plusieurs livres de photographies que j’avais ramené sur le thème du souvenir, de la mémoire comme le projet Suzanne et Louise d’Hervé Guibert, Les Cahiers 2013-2015 de Pascal Grimmaud mais aussi le livre « Je me souviens… » de Georges Pérec.
Ensuite j’ai proposé une initiation à la prise de vue, des conseils sur le cadrage, la composition d’une image, le point de netteté, le choix du format, la couleur et le noir et blanc.
Puis chaque élève a défini son espace de 50 cm carré sur le mur de la salle de classe avec du scotch de peintre. Leur photo d’identité a été photocopiée et placée au centre du carré.
L’enquête photographique pouvait commencer.
Des feuilles de différentes couleurs correspondaient à un souvenir différent.
Chaque récit devait commencer par « Je me souviens… ».
Il a fallu rechercher dans sa mémoire telle une perquisition dans son passé afin d’écrire son histoire.
Des temps de repérages et de prises de vue ont été organisés. Les élèves partaient en petits groupes sur le lieu évoqué et chargé de souvenirs pour composer ses propres images.
Après un travail de sélection, les photographies étaient épinglées dans les espaces personnels comme une vraie enquête policière qui évolue au fil du temps. Les enquêtes de chacun ont pris forme tout au long des jours.
Nous avons terminé ce travail court et intense par une exposition dans la salle investie toute la semaine.
Toutes les enquêtes photographiques ont été regroupées sur un seul et grand mur.
Certains souvenirs ont été regroupés dans un livret de 40 pages, un exemplaire par personne.
Chaque élève gardera une empreinte de ce projet commun. »

Marion Pedenon

 

20 heures d’intervention en avril 2016 auprès de 23 élèves en troisième prépa-professionnelle du lycée professionnel Jules Vernes de Tarare. Enseignante porteuse du projet : Julie Monnier, professeur documentaliste.
Dans le cadre du dispositif Eurêka soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes.
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.2
Enquête photographique © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.3
Enquête photographique © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.4
Exposition de l’enquête © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.5
Mur final, restitution © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.6
Extrait du livret © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.7
Extrait du livret © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.8
Extrait du livret © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.9
Extrait du livret © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.10
Extrait du livret © Marion Pedenon
2016_M.Pedenon_stimultania_ep1.11
Le livret © Marion Pedenon

Collectif Topotrope • Collège • Givors • épisode 1

ep1.1_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope

Trois séances de 2 h entre le 11 janvier et le 1 février 2016

« Quartier Les Vernes, Givors. Collège Lucie Aubrac, classe de 5°.

Réalisations des prises de vue en pied de chaque participant afin de collectionner quelques personnages pour les futures vues à fabriquer. Le collectif a fourni aux participants des éléments de travail, des découpes de bâtiments, arbres, mobilier urbain, de leur quartier où dans leur ville.

Montage du studio dans une classe attenante afin de procéder à la composition du paysage imaginé, avec les éléments fournis pour base de travail, et réalisation des prises de vue en petit groupe.»

Collectif Topotrope

En résidence d’intervention à Givors, de janvier à mai 2016, auprès des écoles et associations. Dans le cadre des actions de la Mostra, soutenu par la ville de Givors et la DRAC Rhône-Alpes.
ep1.2_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.3_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.4_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.5_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.6_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.7_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.8_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.9_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.10_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope
ep1.11_2016_topotrope_stimultania
Au collège L. Aubrac, janvier 2016 © Topotrope