Benjamin Lorieau • Lycée • Saint-Priest • épisode 8

Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau

Mardi 7 juin 2016

« Jour de retransmission.

Temps de l’accrochage et de la scénographie.

Les parents et une classe de seconde sont conviés à la présentation des photos par les jeunes.

Chaque projet photo est exposé dans la salle de conférence du lycée. Chaque groupe s’installe devant leur projet et propose aux visiteurs une explication de leur démarche et une présentation de leur sélection de photos.

Ils racontent ce qui les a amené au choix de ces photos. Ils répondent ensuite aux différentes questions de leurs invités.

Ils ont le loisir d’approfondir leur discours et d’affiner leur propos à chaque nouveau groupe de visiteurs. »

Benjamin Lorieau

16 heures d’intervention avec 10 secondes au lycée Condorcet de Saint-Priest, en mai-juin 2016. Enseignante porteuse du projet : Laurence Thevenon, professeur d’histoire

Dans le cadre du dispositif Eurêka, volet citoyenneté, soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau
Vernissage © les élèves avec Benjamin Lorieau

Benjamin Lorieau • Lycée • Saint-Priest • épisode 7

Editing © les élèves avec Benjamin Lorieau
Editing © les élèves avec Benjamin Lorieau

Mardi 31 mai 2016

« C’est le temps de choisir les photos qui seront exposées la semaine suivante. Chaque groupe présentera une sélection de cinq photos.

Au-delà de la sélection, les photos sont analysées et discutées pour leur donner un titre, un ordre. Chacun se prépare à présenter ses photos devant les visiteurs et d’autres élèves. Ils se préparent également à pouvoir répondre aux questions.

Ils élaborent par groupe un texte de présentation de cette sélection finale. »

Benjamin Lorieau

16 heures d’intervention avec 10 secondes au lycée Condorcet de Saint-Priest, en mai-juin 2016. Enseignante porteuse du projet : Laurence Thevenon, professeur d’histoire

Dans le cadre du dispositif Eurêka, volet citoyenneté, soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

Benjamin Lorieau • Lycée • Saint-Priest • épisode 6

La pauvreté © les élèves avec Benjamin Lorieau
La pauvreté © les élèves avec Benjamin Lorieau

Mardi 24 mai 2016

« Dernier temps de prise de vue au sein du lycée et aux alentours : la classe se scinde et les jeunes s’organisent par petits groupes pour préparer leurs prises de vue.

Ils sortent de l’enceinte du lycée, ou au contraire explorent l’intérieur de l’établissement pour trouver le lieu adéquat. Ils ressortent les écrits de leurs recherches préalables, cherchent la lumière et les emplacements adaptés. Les photos sont ensuite prises avec leur téléphone portable.

Au fur et à mesure, les photos sont analysées, commentées. Ils essaient alors différents points de vue, cadrages, passent de la couleur au noir et blanc. »

Benjamin Lorieau

16 heures d’intervention avec 10 secondes au lycée Condorcet de Saint-Priest, en mai-juin 2016. Enseignante porteuse du projet : Laurence Thevenon, professeur d’histoire

Dans le cadre du dispositif Eurêka, volet citoyenneté, soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

Benjamin Lorieau • Lycée • Saint-Priest • épisode 5

Le genre © les élèves avec Benjamin Lorieau
Le genre © les élèves avec Benjamin Lorieau

Mardi 17 mai 2016

« De nouvelles photos prises avec leur téléphone portable sont présentées par groupe. Ils nous les décrivent.

Les différentes définitions du mot « révoltes » sont recherchées puis discutées. Ils font du lien entre « les révoltes » et leurs révoltes.

En parallèle, je leur présente des photos mais aussi trois histoires de révolte : Bakounine, Bobby Sand, Henry David Thoreau … Nous discutons autour des choix faits par ces trois individus. »

Benjamin Lorieau

16 heures d’intervention avec 10 secondes au lycée Condorcet de Saint-Priest, en mai-juin 2016. Enseignante porteuse du projet : Laurence Thevenon, professeur d’histoire

Dans le cadre du dispositif Eurêka, volet citoyenneté, soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

Le genre © les élèves avec Benjamin Lorieau
Le genre © les élèves avec Benjamin Lorieau

Restitutions • Lycées • Givors

stimultania_toutebo.1
Affichage des posters à la médiathèque © Stimultania

Mercredi 9 mai

“Il est 10 h, il pleut des cordes.

Nous sommes au théâtre de Givors, rendez-vous avec quatre classes de lycées de la ville pour une matinée dédiée aux projets menés cette année. Cinquante élèves et leurs enseignants respectifs, ça fait du joli monde.

Les intervenants sont présents également : Emmanuel Sapet, Benedetto Bufalino, Muriel Joya, Benoît Grimalt, Alexandra Caunes, Julio Bescos. Les six artistes photographes qui ont travaillé sur Givors cette année, auprès de 91 lycéens, 24 collégiens, 117 élèves des écoles primaires, 50 adultes d’associations de la ville.

282 personnes rassemblées autour de la photographie, d’octobre 2015 à avril 2016. Pas un seul mois où il n’y ait eu quelque part un frémissement photographique sur Givors. 80 heures dans les lycées, 100 heures dans les écoles et associations. Au moins autant si ce n’est plus en préparation, en post-production, en réflexion, en communication. Au final, cinq projets de création riches et inspirés.

Il était essentiel de marquer le coup. Une forme : de grands posters, un par projet, qui s’assemblent, s’affichent et se distribuent.

Et un temps collectif, convivial, pour clôturer ces ateliers comme il se doit.

Nous voilà donc au théâtre, un peu solennels, pour une présentation des productions. Chaque artiste s’exprime, parfois accompagné d’élèves volontaires, courageux et touchants. Les images défilent en fond. Applaudissements.

Puis c’est l’ébullition. Vite, les groupes se forment, vite, on se repartit les tâches. Prendre plusieurs posters de chaque, ne rien oublier le scotch, les ciseaux, l’appareil photo, et l’adulte accompagnant. Bravant les éléments, les uns partent en commando affichage “sauvage” et distribution des posters en centre ville. La médiathèque, la mairie, le  marché, les rues du centre, petit à petit les images investissent la place publique, s’offrent aux regards extérieurs. Les autres aident à la préparation du vernissage, au pliage des posters, ou couvrent le sol et les murs de mots écrits à la craie.

La déambulation se termine sous la Cité des Étoiles, à couvert, rassemblés autour d’un verre de soda, à badigeonner avec un plaisir certain les murs de colle à papier peint pour continuer l’affichage. Effervescence totale.

A midi, la place se vide.

Un tourbillon de jeunes gens et d’images, ça laisse un peu pantois. Et content.

Mais pas le temps de se poser, direction la Mostra pour l’installation de l’exposition de Topotrope et la préparation du vernissage, qui a lieu le même jour.

Affaire à suivre.

Merci aux élèves, aux enseignants, aux intervenants.

Merci au théâtre, à la médiathèque et à la Mostra de Givors.

Merci à Morgane.

Merci à la région Auvergne-Rhône-Alpes et la ville de Givors.”

Matilde Brugni

 

Dans le cadre du dispositif Eurêka, soutenu par la région auvergne-rhône-alpes :
Emmanuel Sapet au lycée casanova, 20 heures auprès de 21 premières bac pro textile et cuir, octobre et novembre 2015. Enseignante : Aurélia Westray.
Benoît Grimalt au lycée Picasso, 20 heures d’interventions auprès de 15 terminales microtechniques, décembre 2015. Enseignantes : Antoinette Chopinaud, Nadège Proriol.
Benedetto Bufalino au lycée pro. privé Notre Dame, 20 heures d’interventions auprès de 21 premières administration et logistique, mars 2016. Enseignante : Aurélia Serre.
Muriel Joya au lycée Aragon, 20 heures auprès de 34 secondes, mars et avril 2016. Enseignante : Sophie Lefebvre.
Dans le cadre du partenariat avec la Mostra-ville de Givors, soutenu par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes :
Topotrope dans les écoles et associations de la ville, 100 heures d’interventions de janvier à avril 2016 avec les élèves de CM1-CM2, CP et GS de l’école Louise Michel, GS de l’école Edouard Herriot, CE2-CM1 de l’école Langevin, 5ème du collège Lucie Aubrac, les périscolaires. Enseignants : Gwendoline Badin, Pauline Mirmand, Vanessa Brun, Laurence Royon-Chalandard, Véronique Edel, Leila Moumen. Avec les adultes du CEFI, du SAVS, du centre social Camille Claudel, du CADA, du club photo. Personnel intervenant : Sylvie Singh, Dominique Chirat, Jocelyne Lagneau, Guénaële Cailly-Labussière, Muriel Mollex, Yacine Athamnia, Roland Julien.

Images de l’évènement, réalisés par les élèves et les intervenants :

stimultania_toutebo.2

stimultania_toutebo.5stimultania_toutebo.9

stimultania_toutebo.3

stimultania_toutebo.4

stimultania_toutebo.6stimultania_toutebo.10stimultania_toutebo.8stimultania_toutebo.7