2016_M.Joya_Stimultania_ep.4.1
Making off © Muriel Joya

Lundi 4 et mardi 5 avril,

Poème 3

“PLANTE-AUX-OISEAUX

Le vent ne te fait pas peur

Garde le mouvement secret

De la chute impérieuse au moment du déclin

Et ta première plume du premier jour clair

 

Toi-même voix menue tu rirais de t’entendre

Siffler les brins d’herbe cueillir

L’élan de la graine de force

L’élan de l’arbre muet qui tient tête à la terre”

Paul Éluard, Les mains libres

 

“Des images se concrétisent. Et ils me surprennent !

Certains ont été très autonomes, l’interprétation est fine et les moyens mis en œuvre complètement en adéquation.

Pour d’autres, une fois qu’ils ont des idées sur les sens possibles des poèmes, il est très difficile d’envisager une image. C’est justement ce moment qui est intéressant, il me semble, cette question de la représentation, comment donner une forme aux idées fourmillantes qu’ils énoncent.”

Muriel Joya

20 heures d’intervention de mars à mai 2016 auprès de 34 secondes générales du lycée Aragon à Givors. Enseignante porteuse du projet : Sophie Lefebvre
Dans le cadre du dispositif Eurêka soutenu par la région Rhône-Alpes.
2016_M.Joya_Stimultania_ep.4.2
making off © Muriel Joya
2016_M.Joya_Stimultania_ep.4.3
making off © Muriel Joya